Elections législatives en Irlande : les sondages prévoient des résultats très serrés

 

Selon des sondages réalisés à la sortie des urnes samedi soir, les partis irlandais Fine Gael, Sinn Fein et Fianna Fail sortent au coude-à-coude des élections législatives en Irlande, avec un peu plus de 22% des voix chacun. Les résultats ne sont pas attendus avant plusieurs jours, alors que le décompte des voix a débuté ce dimanche.

Le Sinn Fein présentait deux fois moins que les partis traditionnels

D’après un sondage Ipsos MRBI réalisé à la sortie des urnes pour les médias irlandais, le Fine Gael du chef du gouvernement arriverait en tête avec 22,4%, tout juste devant le parti républicain Sinn Fein (22,3%) et l’autre grand parti de centre-droit, le Fianna Fail (22,2%).

Rien n’est joué car cette étude réalisée sur un échantillon de 5.000 électeurs comprend une marge d’erreur de 1,3%.

Le décompte a commencé ce dimanche à 9H00 (locales et GMT). En raison du complexe mode de scrutin, le résultat risque de ne pas tomber avant plusieurs jours. Le scrutin se fait à vote unique. Ce qui implique que les électeurs ne votent pas pour une liste constituée, mais élaborent leur propre liste en classant les candidats par ordre de préférence.

Le dépouillement se fait sous les yeux du public et des observateurs de chaque camp. Ce système date des débuts de l’Etat irlandais il y a près d’un siècle. Dans les années 1990, une tentative de le remplacer par un système informatisé a échoué, à cause de la méfiance des électeurs.

Le sondage met en lumière une belle percée Sinn Fein, qui milite pour la réunification de la province britannique d’Irlande du Nord avec la République d’Irlande. Il a obtenu le même pourcentage que les deux grands partis du pays alors qu’il ne présentait que 42 candidats, soit environ deux fois moins que les partis traditionnels.

Les partis vont négocier pour former un gouvernement de coalition

Même s’il arrive en tête, le Sinn Fein ne pourra pas faire cavalier seul. Or il s’est engagé à ne s’allier qu’avec ceux qui accepteront la tenue d’un référendum sur la réunification avec l’Irlande du Nord, d’ici à 2025. Ce à quoi s’appose le Fine Gael et le Fianna Fail. D’ailleurs ces partis ont exclu de former une coalition avec le Sinn Fein, en raison de ses liens avec l’IRA, organisation paramilitaire opposée à la présence britannique en Irlande du Nord. Resteraient alors les partis de gauche (Verts, sociaux-démocrates…) donnés à 12 % des voix. Mais pas sûr que cela suffise.

Les partis devront vraisemblablement négocier pour former un gouvernement de coalition. Et cela risque de prendre du temps. Après les dernières élections, en 2016, il avait fallu plus de deux mois pour parvenir à un résultat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *