La Cybertruck de Tesla devra attendre

Le lancement du premier modèle de camionnette de la marque d’automobile électrique devrait être une nouvelle fois retardé. De quoi ravir la concurrence déjà très en avance sur ce type de véhicule.

Tesla fait à nouveau faux bond au public, principalement ses admirateurs. Le constructeur automobile dirigé par Elon Musk ne devrait finalement pas dévoiler la Cybertruck à la fin de l’année comme prévu auparavant. C’est du moins ce que révèle Reuters ce jeudi, se fondant sur une personne proche du dossier. L’agence de presse britannique indique que le lancement de ce pick-up, premier modèle du genre de la marque basée au Texas, sera repoussé à la fin du premier trimestre 2023.

Ce retard, le deuxième depuis l’annonce grandiose de la Cybertruck en 2019, serait dû aux ajustements que Tesla souhaite apporter à ce véhicule particulièrement attendu. Il faut dire que le patron du leader mondial des voitures électriques avait su aiguiser la curiosité du public à propos de cette camionnette à travers son évènement-lancement haut en couleur.

Contretemps dommageable

Le renvoi à 2023 de la production de la Cybertruck n’est toutefois pas une surprise, pour ceux qui savent lire entre les lignes. À l’image de Reuters qui fait fort opportunément remarquer que la référence à 2022 a été supprimée il y a peu de la section réservée aux commandes du véhicule sur le site internet de Tesla. Sans compter les pénuries de semi-conducteurs et le chamboulement de la chaîne d’approvisionnement causé par la crise du Covid. Elon Musk déclarait récemment à ce propos que 2021 aura été un cauchemar.

Mais cela n’a toutefois pas empêché l’entreprise de battre l’année écoulée son précédent record de livraisons de voitures. Ces dernières se chiffrent à 936 000 au total selon les chiffres dévoilés par le groupe. Soit une croissance de plus de 87% comparativement à 2020.

La concurrence prend le large

De quoi conforter sa place de locomotive des modèles tout électriques. Mais l’écart se rétrécit de plus en plus avec la concurrence. Cette dernière, notamment Ford et Rivian disposent même d’un temps d’avance sur Tesla concernant les camionnettes roulant à l’énergie propre. Le premier a d’ailleurs annoncé il y a quelques jours seulement le doublement de la capacité de production annuelle de son pick-up F-150 Lightning. Dopé par les ventes de ce modèle, le constructeur automobile de Détroit a franchi jeudi pour la première fois de son histoire, les 1 000 milliards de dollars de capitalisation boursière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.