Impôt sur le revenu : ce que vous paierez en 2020

 

La baisse d’impôts pour 2020, annoncée par Emmanuel Macron en avril dernier, est inscrite dans le projet de loi de finances pour l’année prochaine. Présenté en conseil des ministres ce vendredi 27 septembre, le texte prévoit une baisse du taux d’imposition, un abaissement des seuils d’entrée des tranches d’imposition et le renforcement du mécanisme de la décote.

La baisse concerne 16,9 millions de ménages

La baisse des impôts aura bel et bien lieu l’année prochaine. Déjà inscrit dans le projet de loi de finances pour 2020, le texte a été présenté ce vendredi 27 septembre en conseil des ministres. Il prévoit une baisse du taux d’imposition de la tranche à 14%, qui passera à 11%, un abaissement des seuils d’entrée des tranches d’imposition et un renforcement du mécanisme de la décote. Cette dernière mesure est prise pour éviter les effets de seuil.

Détaillée dès le mois de juin dernier par le Premier ministre, Edouard Philippe, la baisse d’impôt est censée profiter à 16,9 millions de ménages sur un total de 38 millions de foyers fiscaux, dont 17 millions imposés.

Les nouvelles tranches d’imposition et leurs seuils d’entrée

– Les contribuables qui déclarent jusqu’à 9964 euros de revenus annuels resteront non imposables (0%).

– Le taux imposable de 14% a été abaissé à 11% et le plafond des revenus concernés est passé de 27.519 euros à 25.405.

– La troisième tranche d’imposition (30%) n’a pas été modifiée, mais les contribuables rentreront plus tôt dans cette tranche et seront plus tôt taxés.

– Le taux de la quatrième tranche reste également intact. Toutefois, le seuil d’entrée a été abaissé à 72.643 euros, au lieu de 73.779 euros auparavant.

– Enfin, la tranche marginale d’imposition demeure la même (45% au-delà de 156.244 euros).

Un renforcement du mécanisme de décote

Le projet de loi de finances prévoit également de modifier le calcul de la décote dont bénéficient les contribuables dont le montant brut de l’impôt ne dépasse pas 1595 euros (2627 euros pour un couple). S’il fallait auparavant prendre en compte 75% de l’impôt, le contribuable doit dorénavant calculer la différence entre 1196 euros pour une personne seule (1970 euros pour un couple) et 45,25% du montant total de l’impôt dû.

Comment calculer son impôt sur le revenu ?

Pour calculer son impôt sur le revenu, il y a trois étapes à suivre. D’abord diviser son revenu imposable par le nombre de parts. Ensuite appliquer à chaque tranche son taux d’imposition. Enfin additionner les impositions et multiplier le total par le nombre de parts. Un simulateur est mis à la disposition des contribuables pour estimer l’impôt qu’ils devraient payer. Ils peuvent accéder  ici au simulateur sur Impots.gouv.fr .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *