Bourses : le point des bourses mondiales ce mardi matin

 

Ce mardi, les principales Bourses européennes évoluent en ordre dispersé, dans un contexte de forte aggravation des tensions commerciales internationales. Aux Etats Unis, Wall Street enregistrait une hausse de 0,3% à l’ouverture après une séance très volatile lundi, marquée par une forte baisse des valeurs de la « high tech », après  la divulgation d’une information selon laquelle les GAFA seraient dans la ligne de mire des autorités financières américaines.

Les principales Bourses européennes évoluaient en ordre dispersé mardi, alors que les tensions commerciales entre les Etats Unis et la Chine s’aggravaient dimanche. En effet, Pékin a accusé Washington d’être responsable de l’impasse dans les négociations commerciales entre les deux pays. Lundi, l’administration Trump regrettait à son tour une sortie inopinée de Pékin et réitérait sa version selon laquelle les négociateurs chinois avaient fait « marche arrière » sur certains éléments déjà acceptés dans les négociations. Ce regain de tensions est accompagné d’un nouveau front commercial ouvert par les Etats-Unis avec le Mexique, suscitant des craintes d’un ralentissement prononcé de l’économie mondiale lié à la faiblesse des échanges commerciaux.

À Paris, l’indice CAC 40 cédait 0,48% à 5.216,24 points vers 08H20 GMT, quant à Londres, le FTSE reculait de 0,21% à la même heure. A l’opposé, à Francfort, le Dax gagnait 0,12%, soutenu par la progression des valeurs automobiles.

Dassault Systèmes enregistre le plus gros recul du CAC 40 à – 4,19%. L’indice parisien est aussi pénalisé par le repli des valeurs du luxe, dont Kering qui abandonne 1,18%, LVMH qui cède 1,33% et Hermes qui perd 0,97%.

Dans le reste de l’Europe, la tendance baissière est de mise avec le groupe alimentaire suisse Aryzta (-7,87%) et le fabricant de produits électroniques Bang & Olufsen (-18,6%).

En revanche, le secteur automobile européen progressait de 1,6%, après avoir perdu 16,9% entre son pic annuel du 18 avril et la clôture de lundi soir.

A Wall Street, le Dow Jones a fini à +0,02% avec une chute des GAFA, notamment Facebook (-7,5%), Alphabet (-6,1%) et Amazon (-4,6%) qui représentent 100% de cette baisse.

Soulignons que Facebook est en ce moment dans le collimateur de la FTC (Federal Trade Commission) pour entrave à la concurrence. Alphabet, maison mère de Google, fait également l’objet d’une enquête anti-trust de la part du DOJ (Department of Justice).

En Asie, les Bourses chinoises ont clôturé en nette baisse avec un repli de 0,96% pour l’indice composite à Shanghai, tandis qu’à Tokyo, le Nikkei a fini sur une note stable (-0,01%), toujours pénalisé par les tensions commerciales et la vigueur du yen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *