Ronaldo a-t-il fait perdre 4 milliards de dollars à Coca-Cola ?

L’international portugais serait responsable de la chute du cours des actions de la célèbre fibre agroalimentaire en raison de son aversion publique envers le soda. La réalité paraît pourtant moins évidente.  

Un geste n’est jamais fortuit quand on s’appelle Cristiano Ronaldo. Le buteur portugais aux 300 millions de followers sur Instagram et 96 millions de fans sur Twitter jouit d’une immense popularité. À tel point que la moindre prise de position, la moindre action de sa part peut avoir de grandes répercussions.

On lui attribue depuis quelques jours, la baisse du cours de l’action de Coca-Cola en bourse intervenue lundi 14 juin. Ce jour-là, Cristiano Ronaldo engagé avec sa sélection nationale pour l’Euro se présente en conférence de presse d’avant-match. Le quintuple Ballon d’or éloigne de sa table les bouteilles de Coca placées près du micro pour les remplacer par une autre bouteille contenant de l’eau. Le tout en déclarant à la camera : « agua » qui signifie eau dans la langue portugaise.

Coca-Cola trinque

Dans la foulée de cet épisode qui fait très rapidement le tour du web, Coca-Cola trinque. La firme enregistre une baisse du cours de son action, passé de 56,10 à 55,22 dollars en quelques heures. À la bourse de New York, l’entreprise valait le 15 juin 238 milliards de dollars, soit une chute de 4 milliards de dollars à l’ouverture des marchés.

Beaucoup lient cette baisse du coût de l’action de Coca-Cola au geste de Ronaldo. Mais rien ne permet de l’affirmer de façon objective. Et pour cause, l’entreprise avait déjà lâché quelques jours plutôt – entre le 4 et le 9 juin – un dollar en bourse. L’expert en marketing sportif Tim Crow et ancien conseiller de Coca-Cola interrogé par le site d’information britannique The Athletic, estime qu’il n’y a aucun lien de cause à effet entre la facétie de Cristiano Ronaldo et l’état de la bourse du groupe alimentaire. Car ajoute-t-il, le cours de l’action du géant américain était déjà en pleine chute avant la conférence de presse du joueur de la Juve.

Hypocrisie ?

On peut s’interroger sur ce geste de Ronaldo, lui qui a par le passé déjà promu des produits de Coca-Cola à travers des partenariats publicitaires. Par ailleurs, son amour pour le soda n’est pas étranger à ses ex-coéquipiers de Manchester United. À moins que le joueur à l’hygiène de vie jugée irréprochable par beaucoup n’ait changé depuis. Il déclarait fin 2020 que la relation entretenue par son fils avec les boissons gazeuses n’est pas de son goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.