Usages digitaux : l’impact du Covid sur le milieu du travail en 2020

La pandémie du Covid-19 a opéré une transformation profonde dans le milieu professionnel en 2020. Elle a notamment permis la démocratisation des usages digitaux B2C en entreprise et des services en cybersécurité. Parallèlement, elle a accéléré les transferts technologiques et propulsé l’innovation dans de nombreux secteurs d’activité.

La crise sanitaire du nouveau coronavirus a complètement bouleversé la société, et plus encore le monde du travail. Aucune entreprise n’a échappé à ses répercussions. Elle a fait naître des tendances technologiques qui marqueront à coup sûr les prochaines décennies. En premier lieu, le Covid-19 a démocratisé les usages digitaux B2C en entreprise. En effet, pour maintenir leurs activités pendant le confinement, les organisations ont eu recours à des applications grand public telles que Zoom, Microsoft Teams et Google Meet. L’outil collaboratif Zoom, notamment, a vu son nombre d’utilisateurs exploser littéralement, passant de 10 millions en décembre 2019 à 200 millions en mars 2020. Ce recours aux applications grand public des professionnels a brisé la digue qui séparait l’univers B2C de celui du B2B. Désormais, les entreprises souhaitent profiter des avantages des deux mondes, à savoir la qualité de service du B2B et les tarifs bas du B2C.

Des solutions numériques et une bonne dose d’innovation

Le nouveau coronavirus a aussi permis les transferts technologiques entre secteurs d’activité. En raison du confinement et du couvre-feu, certains professionnels du commerce de proximité, de la restauration, du tourisme et du divertissement se sont tournés vers des solutions numériques. Les commerces, par exemple, ont été obligés de mettre en place le click-and-collect et la livraison à domicile avec à l’appui une logistique adaptée. En outre, le Covid-19 a propulsé l’innovation dans les entreprises afin d’optimiser les coûts. L’un des secteurs les plus concernés par cette transformation est l’aérien, qui enregistre de grosses pertes depuis le début de la pandémie. Etant donné qu’il doit composer avec de faibles perspectives de retour à la normale avant plusieurs années, le secteur aérien n’a d’autre choix que de rationaliser ses activités. Les aéroports devront ainsi automatiser au maximum les actions répétitives, en se dotant d’infrastructures numériques adéquates, avec des technologies réseau dernier cri pour faire transiter de très larges volumes de données avec une faible latence.

Hub One aux côtés des entreprises dans leur transformation digitale

Enfin, le Covid-19 a participé à la démocratisation des services en cybersécurité. Si ces derniers n’intéressaient véritablement que les grandes entreprises, ils sont aujourd’hui demandés par les petits acteurs. Cette tendance s’explique par le fait que les attaques informatiques ont augmenté de façon exponentielle à cause du télétravail. Toutefois, si la généralisation de la cybersécurité est en cours, elle se borne encore à la partie des SI, alors qu’il faut aussi protéger les objets connectés ou les hardwares industriels.

De leur côté, les acteurs de la cybersécurité devront s’approprier l’Intelligence Artificielle pour une automatisation des tâches. C’est ce à quoi travaille Hub One, un opérateur de premier plan en France dans les technologies digitales pour entreprise. Mais la route sera encore longue. D’ici là, il propose une palette de services pour bétonner les défenses informatiques des organisations. Il s’agit, entre autres, des audits de sécurité, du cyber-entraînement, de la sensibilisation aux risques informatiques et du conseil en cybersécurité. Hub One offre aussi ses services dans le domaine du Wifi, de la digitalisation, de la traçabilité, de l’aéroportuaire etc.

 

Aussi traumatisante qu’aura été l’année 2020, elle aura également conduit à une révolution des usages digitaux dans le cadre professionnel, via notamment le télétravail, mais également en raison des efforts qui ont été mis pour renforcer la cybersécurité des organisations. Autant d’acquis qui devraient survivre à la crise sanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.