Emprunt Covid: les ministres européens des Finances à Berlin pour trouver un moyen de financement

 

Les ministres européens des Finances se retrouvent à Berlin (Allemagne) pour deux jours d’échanges informels. Ils discutent notamment de nouvelles taxes y compris d’un prélèvement sur les revenus des GAFA afin de financer l’emprunt Covid.

Pour la première fois depuis le début de la pandémie, les ministres européens des Finances se retrouvent, vendredi et samedi à Berlin, pour une double réunion (eurogroupe puis ecofin). Ils discutent notamment de nouvelles taxes y compris d’un prélèvement sur les revenus des géants du numérique comme Google, Amazon, Facebook ou Microsoft, pour financer l’emprunt lancé en commun face à la crise sanitaire.

750 milliards d’euros pour une relance économique européenne

En juillet, les dirigeants de l’Union européenne ont décidé de débloquer un fonds de 750 milliards d’euros pour relancer l’économie continentale, que la pandémie de coronavirus a fait plonger dans sa plus grave crise depuis 1945. Ils sont déjà convenus d’imposer une taxe sur le plastique non recyclé et de mettre à disposition du bloc les sommes récoltées. Les Vingt-Sept ont aussi pris la décision historique d’émettre, via la Commission européenne, de la dette commune pour financer cet effort. Son remboursement devra s’appuyer sur des recettes fiscales propres à l’UE, notamment des taxes imposées sur de grands acteurs internationaux comme les géants du numérique et les biens importés dans l’Union en provenance de pays ayant des normes d’émission de CO2 moins contraignantes.

Une réunion pour régler beaucoup de problèmes actuels

Après des mois de visioconférence, cette rencontre informelle à Berlin n’a pas vocation à produire de gros résultats, mais à envoyer quelques messages forts concernant le cap à suivre au sortir de la crise. « Cet Ecofin aura à régler beaucoup de problèmes auxquels nous sommes confrontés du fait de la crise du Covid-19, et c’est donc une très bonne chose qu’après des mois de discussions en visioconférence et autres moyens de communication, nous soyons présents ici et en mesure de nous parler (directement) », a dit le ministre allemand des finances Olaf Scholz. La réunion sera aussi la première, en format eurogroupe, à être présidée par Paschal Donohoe, l’Irlandais qui a pris la tête de ce club au mois de juillet .

Vers une taxe numérique européenne début 2021 ?

Le ministre français de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a déclaré mercredi qu’il semble que les Etats-Unis ne veulent pas d’accord à l’OCDE sur la taxe numérique des géants, principalement américains. Il a également prévenu que si le blocage des discussions pilotées par l’Organisation pour la coopération et le développement économiques persistait d’ici la fin de l’année, l’Europe devrait se préparer à sa propre taxe sur le numérique début 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *