Immobilier : Les Français préfèrent être propriétaires que locataires

 

Selon un sondage réalisé par Opinionway pour le compte d’Artémis Courtage, trois quart des Français préfèrent acheter une maison, même s’il faut s’endetter, que de la louer. Ce choix est conditionné par certaines réalités comme le montant des revenus ou la situation professionnelle.

Les Français prêts à s’endetter pour acheter une maison

Un sondage d’Opinionway pour Artémis Courtage révèle que 76% des Français préfèrent acheter leur logement, même s’il faut s’endetter, que de le louer. Au contraire 22% des sondés pensent qu’il est préférable de vivre dans une maison en location. Enfin 2% ont choisi de ne pas se prononcer sur la question. Les statistiques qui suivent s’intéressent au 76% favorable à la propriété immobilière.

Les proportions selon différentes catégories

Au niveau des sexes, la préférence pour l’achat de sa propre maison est insensiblement la même. Environ 75% des hommes trouvent qu’il est mieux d’acheter un logement que de le louer, contre 78% chez les femmes.

Les catégories professionnelles considérées, la proportion n’est cette fois pas la même. Pour les catégories supérieures elle est de 81% et pour les inférieures de 68%.

Du côté de l’âge, plus les ans s’accumulent et plus on préfère acheter sa maison. Ainsi 70% des moins de 34 ans choisissent d’avoir leur propre toit contre 77% des 35-49 ans et 84% des 65 ans et plus. Cependant il y a une différence entre la préférence pour une maison sienne et l’envie d’en avoir vraiment. En effet, environ 89% des jeunes de 25-34 ans, non propriétaires, souhaitent le devenir, contre 69% chez les 18-24 ans ou 45% chez les 65 ans et plus.

Aussi, 71% des Français pensent qu’il est même plus intéressant de payer un crédit qu’un loyer. Concrètement, ils seraient plus disposés à s’endetter pour acheter une maison qu’à payer éternellement un loyer.

Les principaux obstacles à la propriété immobilière

En outre, le sondage s’est penché sur les obstacles pouvant empêcher les non-propriétaires d’accéder à la propriété immobilière. Le plus gros souci évoqué est le manque de revenus (83%), suivi de la situation professionnelle (65%), de l’âge (60%), de l’absence de temps (37%) et du prélèvement à la source (34%).

Enfin, il est prouvé que 89% des pro-achat ont pour objectif essentiel de devenir propriétaire immobilier un jour, quand 88% pensent qu’il s’agit de la première étape de la constitution d’un patrimoine, 86% d’une garantie d’indépendance, 85% d’un investissement financier intéressant et 84% d’une sécurité en cas de problème.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *