Topo sur les changements du 1er novembre

Dés tarifs du gaz qui augmentent au début de la trêve hivernale, Bénéfices revient pour vous sur tous ces changements qui peuvent peser -ou non – sur votre portefeuille. 

Ce jeudi 1er novembre, les tarifs réglementés du gaz augmentent fortement, de près de 5,8% en moyenne. Au total ce sont plus de 4 millions de ménages qui sont concernés par cette flambée des prix de gros du gaz sur les marchés. Près de 5 millions de ménages vont voir leur facture de gaz progresser à nouveau pour le septième mois consécutif. Selon Nicolas Mouchnino, en charge de l’énergie à l’UFC-Que Choisir : « Si l’on regarde les meilleures offres aujourd’hui sur le marché, un ménage qui est au chauffage au gaz, qui a à peu près 17 000 kWh de consommation, peut faire jusqu’à 180 euros d’économie sur sa facture ! ». Il conseil de se tourner vers des offres alternatives.

Les pensions complémentaires des anciens salariés du secteur privé sont revalorisées de 0,6% aujourd’hui. Pas assez pour contrebalancer l’inflation. C’est une victoire pour le Medef qui avait exigé en 2015 que ces pensions soit indexées « l’évolution des prix à la consommation hors tabac diminuée d’un point ».

Bonne nouvelle, l’allocation pour les adultes handicapés augmente de 5% et peut donc atteindre 860 euros contre 819 euros précédemment. Cette allocation devrait progresser régulièrement pour atteindre 900 euros dans un an comme le candidat Macron s’y était engagé durant sa campagne. Du côté des bas salaires, la revalorisation de la prime d’activité ne va concerner que les salariés payés au Smic. Cette augmentation est de 20 euros et remplace d’autres primes à l’activité.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *