La manifestation de tous les dangers

L’avenir économique de la France se jouera en grande partie demain, mardi 10 octobre, avec l’impact politique qu’auront les mouvements sociaux des fonctionnaires.

Emmanuel Macron avait annoncé la couleur et on ne pourra pas lui reprocher d’avoir dissimulé cette réforme du travail français, tant il s’agissait de l’une des parties les plus importantes de son programme présidentiel.

En effet, le projet de loi travail contient de nombreux éléments susceptibles de mettre en colère les fonctionnaires français.

Le gel des salaires, par exemple, mais également les coupes budgétaires, qui rendent les conditions de travail plus compliquées et les baisses effectifs, qui surchargent de nombreux serviteurs de l’état.

Pour toutes ces raisons et d’autres encore, les 9 syndicats du service public français ont déposé un préavis de gréve pour ce mardi 8 octobre, qui pourrait connaitre un mouvement social en France sans précédent.

Cela faisait 10 longues années que tous les syndicats du service public n’étaient pas parvenus à se mettre d’accord pour un mouvement commun.

Si le mouvement est moins suivi que prévu et si le gouvernement tient le cap, il pourrait s’agir de la première victoire d’Emmanuel Macron.

Un pari risqué tant la colère semble palpable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *