Chômage : le yo-yo 2017

Pôle Emploi a publié les chiffres officiels concernant le chômage, en France, pour l’année 2017. Il en ressort une succession de baisses et de hausses.

Il s’agissait du premier révélateur de l’impact de la présidence Macron sur le chômage. Evidemment, il est bien trop tôt pour évaluer le poids des réformes gouvernementales dans les chiffres de l’emploi en France, puisque toutes les réformes n’ont même pas encore été votées. Néanmoins, on connait l’impact psychologique et l’effet immédiat que peut susciter l’élection d’une personne qui soulève l’espoir des acteurs économiques.

Et bien, le bilan est mitigé et on ne peut pas parler d’effet Macron pour le moment.

Pour autant, l’état de l’emploi en France n’est pas si dramatique, et il existe quelques motifs de satisfaction.

Ainsi, l’indicateur du nombre de personnes inscrites sur Pôle Emploi a atteint son niveau le plus faible depuis 2014, à la fin du mois de novembre 2017.

Il n’a pourtant connu qu’une faible baisse (-13.000, -0,4%) sur l’année.

Au total, sur l’année 2017, on constate 5 mois de baisse du nombre des chômeurs, contre 6 mois de hausse.

Ou l’effet yo-yo…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *