Coronavirus : le secteur de l’évènementiel à la relance

Suite à la crise sanitaire induite par le coronavirus, de nombreux secteurs ont vu leurs ambitions s’effondrer. Parmi les secteurs les plus touchés, l’évènementiel ressort comme l’un des grands perdants. Concerts, festivals, salons, congrès… la totalité des évènements avec du public ont été, au mieux reportés, sinon annulés. D’un point de vue financier, à la mi-avril, le secteur enregistrait déjà une perte de près de 15 milliards d’euros. Face à cet exercice 2020 qui s’annonce d’ores-et-déjà comme une année noire pour le secteur, de nombreuses entreprises misent sur les solutions alternatives et les concepts innovants pour surmonter cette crise.

L’évènementiel se tourne vers le numérique

Alors que les grands rassemblements restent interdits dans le pays, de nombreuses agences s’orientent vers des événements dématérialisés. Bien que beaucoup moins conviviaux, ce type de manifestation en ligne permet aux organisateurs de tout de même être en mesure de proposer une animation à ses prestataires et clients.

La mise en place d’évènements numériques, sur des plateformes dédiées, permet d’éviter une annulation pure et simple d’un festival. Par exemple, le Printemps de Bourges, initialement annulé, a prévu de mettre en place un « printemps virtuel » pendant quelques jours, où les artistes sont invitéà créer des productions exclusives au festival.

Rendre l’évènementiel durable avec Chefing

Avec la crise du coronavirus, les populations ont connu une prise de conscience écologique et un changement dans les mentalités. Résultats des municipales à l’appui, l’environnement occupe une place de plus en plus importante dans le quotidien des Français.

Pour l’entreprise Chefing, spécialisée dans l’évènementiel traiteur, cette prise de conscience écologique s’est effectuée bien avant l’arrivée du coronavirus. Baigné dans la culture de la « consommation responsable », son fondateur, Théobald de Bentzmann, a initié le passage au vert de son entreprise dès le début de l’année 2019.

Face à des enjeux écologiques grandissants, Chefing propose aujourd’hui des évènements responsables en lien avec les attentes écologiques d’une population en pleine « transition verte ». Ainsi, tous les objets et ustensiles utilisés sont libres de toute matière plastique et sont constitués uniquement de matériaux recyclables.

De plus, l’entreprise de Théobald de Bentzmann s’engage en faveur de la consommation responsable. En effet, sa start-up privilégie les traiteurs à proximité de ses zones d’action afin de limiter au maximum l’empreinte carbone. Une action qui, en plus de réduire la pollution, permet également de privilégier la consommation locale et encourager les producteurs français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *