Bourses : les principales places asiatiques terminent en ordre dispersé

 

Les Bourses asiatiques ont terminé la semaine en ordre dispersée après une semaine difficile. La prudence était de mise en attendant des nouvelles sur le dossier commercial sino-américain.

Les principales places asiatiques ont terminé vendredi en ordre dispersé, dans un contexte de confirmation des sanctions américaines.

A Tokyo, les indices ont été soutenus par des chiffres de croissance supérieurs aux attentes au deuxième trimestre au Japon. L’indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a ainsi fini en hausse de 0,44%, soit 91,47 points à 20.684,82 points, et le Topix de tous les titres du premier tableau a gagné 0,35% (+5,18 points) à 1.503,84 points.

A Hong Kong, l’indice Hang Seng a clôturé en baisse de 0,69% à 25.939,30 points. Tandis qu’en Chine continentale, l’indice composite de la Bourse de Shanghai a perdu 0,71% à 2.774,75 points, celui de la Bourse de Shenzhen 1,27% à 1.479,86 points.

Si au Japon les investisseurs ont été motivés par le fait que le Nikkei ait perdu près de 1.000 points en quatre séances avant celle de jeudi, en Chine la formalisation des sanctions américaines a plombé le moral.

Du côté des valeurs, la tech est dans le rouge

Le géant des télécoms ZTE s’est enfoncé de 7,74% à 27,90 yuans et China Unicom a perdu 2,94% à 5,29 yuans. Le fournisseur de produits de surveillance vidéo Hikvision Digital Technology a cédé 2,80% à 28,09 yuans et l’expert en l’intelligence artificielle Iflytek a réculé de 2,21% à 29,61 yuans.

Par contre le marché des cosmétiques a bien fini avec le groupe Shiseido qui s’est envolé de 8,12% à 7.850 yens, après un relèvement de ses prévisions annuelles à la suite de bons résultats au deuxième trimestre, surtout en Chine.

Dans le domaine du commerce en ligne, Rakuten a progressé de 0,96% à 1.047 yens, au lendemain de l’annonce de résultats montrant une nette augmentation de son bénéfice net semestriel, grâce à un gain exceptionnel.

Les devises et le pétrole

Vers 09H45 GMT, le dollar valait 105,84 yens, contre 106,17 yens jeudi au moment de la clôture et 105,98 yens à 19H00 GMT. L’euro, lui, s’échangeait à 118,57 yens, contre 118,94 yens à la fermeture de Tokyo jeudi.

Quant au pétrole, il continuait de remonter. Ainsi, vers 09H45 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre gagnait 0,39 dollar, ou 0,68%, par rapport à son cours de clôture de jeudi, à 57,77 dollars, et le baril américain de WTI pour livraison en août augmentait de 0,25 dollar, ou 0,48%, à 52,79 dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *