EasyJet poursuit son développement niçois

La compagnie low-cost a annoncé l’arrivée d’un cinquième appareil à l’aéroport Nice-Côte d’Azur. Le nouvel A320 devrait permettre l’embauche d’une quarantaine de personnes sur le site de l’aéroport. En 10 ans la compagnie a quasiment doublé ses opérations depuis Nice. En 2018 elle aura transporté 4.8 millions de clients depuis cet aéroport.

 

La compagnie représente maintenant 30% du marché de l’aéroport de Nice, ce qui en fait la première compagnie. Le développement est régulier et la compagnie propose 37 destinations au départ de la côte d’Azur. Rien qu’en 2018, huit destinations se sont ajoutées à l’offre dont Berlin, Tenerife (Iles Canaries), Catane ou Tel Aviv.  En octobre, Porto sera joignable deux fois par semaine.

François Bacchetta, directeur France de la compagnie vise les cinq millions de passagers en 2019 au départ de Nice. Monsieur Bacchetta est très confiant pour l’avenir de la compagnie low-cost sur la Côte d’Azur : « Nice est le deuxième aéroport de France pour EasyJet. Nous sommes devant [en termes de part de marché : 29 % pour EasyJet, 22 % pour Air France] depuis 2014 car nous n’arrêtons pas d’ouvrir des lignes. Nous améliorons la connectivité européenne du territoire. Et ça va continuer en 2019 avec l’annonce de nouvelles routes et une croissance autour des 6 % pour un volume de passagers qui devrait dépasser les cinq millions ».

 La compagnie a été touché par un grand nombre de retard durant l’été. Le directeur souligne la densité du trafic ainsi que les grèves du centre d’Aix-en-Provence qui ont eu une forte influence sur ces retards.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *