Moka : entre les jeunes et l’épargne, c’est « je t’aime moi non plus »

Une interface de l'application Moka.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *