Livraison de colis par drones : Wing, première société à opérer aux Etats Unis

 

Wing, filiale d’Alphabet (maison mère de Google), vient de lancer son service de livraison de colis par drones à domicile, au premier foyer américain. L’opération s’est déroulée dans la petite ville de Christiansburg, qui avait été choisie pour ce premier test américain grandeur nature.

Une première vraie famille et une première vraie commande

Wing a annoncé que les premières livraisons de colis par drones aux Etats-Unis ont été effectuées vendredi après-midi à Christiansburg, en Virginie. L’un des drones jaunes et blancs a pris la direction du domicile de Michael et Kelly Collver pour leur livrer un pack de médicaments commandés auprès de l’entreprise Walgreens, un des partenaires de Wing. Le petit engin volant est équipé de 12 rotors et deux hélices. Sous son fuselage est placé un emballage aérodynamique pour le transport en sureté des marchandises. Les habitants de Christiansburg (22.000 environ) peuvent à présent commander des produits pour se faire livrer directement chez eux, dans leur cour, leur garage ou leur allée.

Les colis livrés à partir d’un centre local

Pour pouvoir profiter du nouveau service de Wing, Alphabet a ouvert une nouvelle application. On peut y trouver les deux partenaires du livreur à savoir la chaîne de pharmacie américaine Walgreens et le détaillant Sugar Magnolia, qui vend des chocolats et des glaces. FedEx, la compagnie aérienne américaine spécialisée dans le transport international de fret, pourrait être le prochain partenaire de Wing pour la livraison de ses colis avec son service FedEx Express.

Les drones de Wing livrent leurs paquets à partir d’un centre local appelé « nid », où les employés de la société peuvent placer jusqu’à 1,3 kg de produits dans un rayon de 10 km. Une fois sur le lieu indiqué pour la livraison, les drones s’immobilisent à bonne hauteur et font descendre leur cargaison par un câble.

Première société à recevoir la certification de la FAA

Pour en arriver à cette première livraison, la filiale d’Alphabet est passée par de nombreuses phases de tests. La Federal Aviation Administration lui a accordé un certificat de transporteur aérien élargi, alors qu’Amazon, UPS et Uber Eats attendaient encore. UPS a seulement reçu la certification FAA pour les livraisons commerciales en octobre. Mais il devrait pour l’instant se contenter de livrer dans les hôpitaux et les campus médicaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *