FDJ : Un nouveau jeu à 3 euros pour contribuer à la restauration urgente du patrimoine

 

La Française des jeux (FDJ) présentera ce mardi un nouveau jeu à 3 euros décliné en douze tickets chacun à l’effigie d’un monument en péril. Cette offre à gratter sera mise en vente à partir du 2 septembre, en plus du sésame à 15 euros lancé l’an dernier.

L’offre des tickets à gratter « Mission patrimoine », destinés à sauver des monuments en péril, s’enrichit d’un nouveau jeu à 3 euros. Ce dernier se décline en douze tickets chacun à l’effigie d’un monument en ménacé. Il sera mis en vente à partir du 2 septembre.

Un gain maximum de 30 000 euros pour chacun des 20 gratteurs chanceux

Cette nouvelle collection est présentée ce mardi aux gratteurs français. « Avec ce prix de 3 euros, on a souhaité rendre notre offre accessible au plus grand nombre. Certains joueurs nous avaient dit que la mise à 15 euros était un peu élevée », explique Cécile Lagé, directrice générale adjointe de la FDJ en charge de la loterie. Si le prix du ticket à gratter a été réduit, il s’en suit irrémédiablement une diminution du montant de la cagnotte. Ainsi, les 20 gratteurs les plus chanceux pourront chacun encaisser au maximum 30 000 euros, une somme bien en deçà du jackpot de 1,5 million d’euros qu’offre le sésame à 15 euros lancé en 2018.

Pour chaque jeu de 3 euros acheté, la FDJ va reverser 50 centimes (la part qui revient d’ordinaire à l’Etat) à la Fondation du patrimoine.

Au moins 121 sites candidats à la restauration

Tirés à 20 millions d’exemplaires, les tickets à 3 euros participeront à la restauration du beffroi de Béthune (Pas-de-Calais), de l’abbaye Sainte-Marie de Longues-sur-Mer (Calvados), du fort de Brescou (Hérault), de la bibliothèque Fesch à Ajaccio (Corse-du-Sud), des moulins de la Fontaine à Thoré-la-Rochette (Loir-et-Cher) et du château de Maulnes à Cruzy-le-Châtel (Yonne). Ces monuments font partie des 121 sites en péril retenus, cette année, dans le cadre de la mission orchestrée par l’animateur Stéphane Bern.

A côté de la nouvelle collection, continueront à être imprimés les tickets à 15 euros qui donnent la possibilité de rafler un jackpot de 1,5 million d’euros. Parmi les 12 millions de ces morceaux de carton grand format, également sur les présentoirs à la rentrée, six permettront de toucher le gros lot et donc de devenir millionnaire. Les fonds recueillis serviront à financer la sauvegarde de plusieurs sites dont l’amphithéâtre gallo-romain de Saintes (Charente-Maritime) et l’abbaye Notre-Dame de Sénanque à Gordes (Vaucluse). Comme l’année dernière, pour chaque ticket écoulé, 1,52 euros reviendra au patrimoine à réhabiliter.

La FDJ veut offrir 30 millions d’euros à la Fondation du patrimoine en 2019

Dimanche 14 juillet, la FDJ a organisé un loto exceptionnel qui a donné lieu à 11,7 millions d’euros de mises (soit deux fois plus que lors d’un tirage ordinaire) dont près de 3 millions profiteront aux édifices à l’abandon. Avec le gain du dimanche et le nouvel arrivage de grattage, la société d’économie mixte espère pouvoir offrir en 2019 entre 25 et 30 millions d’euros à la Fondation du patrimoine contre 22 millions d’euros en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *