Les policiers aussi énervés contre la hausse du gas-oil

Un syndicat de policiers a annoncé qu’il comptait mettre en place une journée sans Pv en protestation contre les nouvelles hausses du prix du carburant annoncées. Une annonce qui devrait conforter les nombreux automobilistes en colère.

C’est la nouvelle polémique du moment. Dans un contexte où les Français voient leur pouvoir d’achat s’amenuiser comme peau de chagrin, la hausse du prix du carburant à la pompe, annoncée par le gouvernement, a allumé la mèche.

De très nombreux Français ont fait part de leur colère et un mouvement a été lancé sur les réseaux sociaux pour demander un blocage du pays le 17 novembre.

Visiblement, les policiers se sentent solidaires de cette initiative, puisque le syndicat de police, Unité SGP Police-FSMI FO a publié un communiqué, mercredi 7 novembre, pour annoncer que :

« Unité SGP Police-FSMI FO est solidaire de la journée citoyenne du 17 novembre 2018 et demande à tous les collègues d’observer une journée blanche sans timbre-amende », explique l’organisation syndicale. « Les policiers sont avant tout des citoyens. Le pouvoir d’achat et la thématique‘transport’ les concernent. »

Alors que des sympathisants d’extrême droite seraient à l’origine du mouvement de grogne sociale pour le pouvoir d’achat, les partis de gauche sont mal à l’aise face à la mobilisation importante des Français.

Le ras le bol fiscal n’en est pas à ses derniers jours visiblement…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *