Lancement de l’opération « j’aime ma boite »

Jeudi 18 octobre, c’est le jour de l’opération « J’aime ma boite » qui doit permettre aux salariés de montrer leur attachement à leur entreprise. Pourtant, 62% des Français déclarent aimer cette dernière contre 69% l’an passé.

L’objectif du mouvement « j’aime ma boite »  est  de « délivrer un message positif et générateur de changements », « reconnaître son entreprise avant tout comme un lieu de vie, d’échange, de création et de convivialité mais aussi de « conforter les salariés dans leur rôle moteur ».

C’est la première fois que l’attachement des salariés français est aussi faible pour leur entreprise. Selon l’enquête OpinionWay, ce sentiment a baissé de 7 points en un an. C’est Sophie de Menthon, la présidente du mouvement Ethic (Entreprises à taille humaine, indépendantes et de croissance), qui a lancé ce concept en 2003. En 2005 et en 2008, l’attachement des salariés était monté à 79% mais la crise économique et ses conséquences sont passés par là. Plus les entreprises sont grandes plus les salariés n’y sont pas attachés. Dans les groupes de plus de 5000 personnes ils ne sont que 51% contre 75% dans les TPE.

Il est dorénavant clair que les DRH doivent prendre en compte ce sentiment et rendre les entreprises attachantes. Pourtant, selon l’étude ni le respect de l’environnement de la part de l’entreprise ni la rechercher du bien-être au travail ne sont des prérequis au bonheur des salariés.

Si 65% des sondés déclarent aimer l’entreprise, il existe de fortes disparités. Les sympathisants de droite sont 85% à répondre positivement à cette question contre 60% à gauche. Pour 51% des sondés, l’action d’Emmanuel Macron contribue à renforcer leur attachement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *