Le milliard endormi des start-up

Grande journée pour les start-up françaises. Les trophées des futures licornes ont été remis au siège d’Euronext, première place de marché pan-européen. Retour sur ces start-up qui pourraient bientôt valoir un milliard.

Ces sociétés françaises, encore jeunes, (non cotées de moins de 15ans) se sont distinguées et pourraient bientôt rejoindre le club très prisé et privé des Licornes françaises, au côté de Vente-privée, Blablacar et OVH.

Doctolib est elle arrivée en tête, coup de cœur du jury. Cette plateforme révolutionne la prise de rendez-vous et la gestion des consultations. Chaque mois, ce sont 15 millions de personnes qui s’y connectent pour prendre rendez-vous avec un médecin. Ce qui fait également la force de Doctolib, c’est sa propension à la satisfaction: le site propose l’avis des utilisateurs ayant consulté chez tel ou tel médecin. Elle propose également la prise de rendez-vous avec tous professionnels de la santé. Pour Stanislas Niox-Château, président et fondateur, lui et son équipe « sont là pour faciliter la coordination avec les soins en rendant des services aux médecins invisibles du grand public. »

Toujours en restant dans le domaine de la santé, MedDay s’est également démarquée: cette start-up a crée le premier (et seul) traitement ciblant la forme la plus acerbe de la sclérose en plaque progressive. Cette société vise d’ici cinq ans la commercialisation de son médicament MD1003, en France mais également aux Etats-Unis. Son fondateur, Frédéric Sedel, de part son acharnement, a permis à son incroyable avancée de voir le jour. Ce qui lui vaut aujourd’hui d’être en tête des cinq entreprises les plus prometteuses.

Quatre autres start-up ce sont également distinguées, dans les domaines du Marketplace, de la GreenTech, de la Big Data, et d’Internet.

  • Believe pour le Marketplace: cette start-up est un « leader de la distribution digitale pour les artistes et labels indépendants. Elle est en position pour devenir le leader mondial de la distribution musicale ». Elle a vu le jour en 2005, fondée par Denis Ladegaillerie.

 

  • Neonen pour la GreenTech: elle fait de la « production d’énergie par panneaux solaires et éoliennes. L’entreprise dispose de ses propres centrales », fondée par Xavier Barbaro.

 

  • Shift Technology pour la Big Data: cette start-up « utilise l’intelligence artificielle pour déterminer la véracité des déclarations de sinistres aux assureurs ». Ses dirigeants Jeremy Jawish, David Durrleman et Eric Sibony pourraient réduire de moitié les fraudes à l’assurance.

 

  • TalenSoft pour Internet: cette société est leader européen des applications Cloud de gestions de talents et de formation. Toutes sortes d’entreprises ont déployés TalenSoft pour développer leurs talents. Elle permet d’instaurer un échange continu entre collaborateurs, managers et RH pour favoriser l’expression de tous les talents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *