Gemalto racheté par Atos ?

Le groupe Atos, dirigé par l’ancien ministre de l’économie, Thierry Breton, a rendu publique, lundi 11 décembre, une proposition qu’il a faite au groupe Gelalto, pour un rachat de ce dernier.

Thierry Breton a annoncé lui-même, lundi 11 décembre 2017, que le groupe informatique dont il est le PDG, Atos, avait formulé une offre de rachat au spécialiste de la carte à puce, Gemalto.

Gemalto, leader français de la production de cartes à puce, connait actuellement de graves problèmes financiers et son cours à chuté depuis l’année dernière. Ainsi, le rachat proposé par Atos est à 46 euros le titre alors qu’il en valait 53 l’année dernière.

« Nous partageons le même ADN. Nous sommes deux groupes d’ingénieurs. Il y a une très grande complémentarité entre nos activités », a ainsi expliqué Thierry Breton, pour justifier ce choix.

Au total c’est donc une offre de 4,3 milliards d’euros cash qui a été formulée par Atos.

Les dirigeants et actionnaires de Gemalto ne se sont pas encore exprimés sur leur décision. A suivre, donc…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *