Le cours du pétrole impacté par le Kurdistan

Le prix du baril de pétrole connait une légère hausse ces derniers jours, due à l’instabilité politique actuelle du Kurdistan et aux conflits qui y sévissent.

L’impact des conflits armés sur les cours du pétrole n’a rien de nouveau. On a d’ailleurs souvent considéré que les conflits armés étaient également, a contrario, impactés par les réserves pétrolières.

En l’occurrence, se sont les batailles pour la prise de contrôle de la ville de Kirkouk, qui pèsent actuellement sur le tarif de l’or noir.

En effet, les soldats de l’armée régulière irakienne sont actuellement en train de combattre pour récupérer cette ville, encore aux mains des djihadistes de Daesh.

Il s’agit d’ailleurs de la plus grosse ville du Kurdistan irakien.

Avec l’explosion de ce conflit, le Brent, qui sert aux européens à évaluer le prix du pétrole, a connu une hausse de 1,5%, lundi 16 octobre. Une augmentation quasi identique pour le référent américain, le WTI.

Selon les analystes  d’ING, « il existe des craintes que les combats ne débouchent sur une perturbation de la production des champs pétroliers dans une région qui exporte 600.000 barils par jour ».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *